Page Précédente

Une deuxième personne est morte du virus H5N1 en Irak, sept cas suspects


Lundi 6 février 2006 à 15h06

SOULAIMANIYAH (Irak), 6 fév 2006 (AFP) — Une deuxième personne est décédée des suites du virus H5N1 au Kurdistan irakien, selon les résultats d'analyses effectuées par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), a affirmé à l'AFP lundi un haut responsable du ministère kurde de la Santé.

Plus tôt, l'OMS avait annoncé que sept cas suspects de grippe aviaire avaient été enregistrés dans le nord de l'Irak.

La personne décédée du virus H5N1 est Hamma (bien: Hamma) Sour Abdallah, 40 ans, décédé le 27 (bien: le 27) janvier.

Sa nièce de 14 ans, Chanjin Abdelkader, originaire de la région kurde de Rania (frontalière de l'Iran et de la Turquie), était morte le 17 janvier du virus H5N1 de la grippe aviaire.

Les analyses ont été effectuées par le laboratoire de l'OMS au Caire, selon la source kurde.

"Il y a sept cas humains suspects de grippe aviaire. Nous avons fait des prélèvements que nous avons envoyés au laboratoire de l'OMS au Caire", a affirmé Naïma al-Gasseer, représentante de l'OMS en Irak, lors d'une conférence de presse à Erbil, au Kurdistan.

Elle a indiqué qu'elle parlait bien du virus H5N1: "Oui, nous parlons de cas suspects du virus H5N1".

"Dès que les résultats seront connus, nous informerons le gouvernement irakien", a-t-elle ajouté.

Mme Gasseer fait partie d'une délégation de huit experts de l'OMS, arrivée dimanche au Kurdistan, et qui devait être rejointe lundi par deux vétérinaires de l'OMS.

Une tonne de matériel est attendu dans les prochains jours dans le pays pour prévenir la propagation du virus, a indiqué lundi un responsable de la santé américain à Bagdad.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.