Page Précédente

Un supplétif kurde de l'armée turque tué dans l'explosion d'une mine


Mercredi 13 avril 2011 à 15h33

DIYARBAKIR (Turquie), 13 avr 2011 (AFP) — Un milicien kurde au service de l'armée turque a été tué mercredi dans l'explosion d'une mine dans le sud-est de la Turquie, en proie à une rébellion armée kurde, ont affirmé des sources locales de sécurité.

L'engin a explosé au passage du milicien et de son frère âgé de sept ans, qui a été gravement blessé, alors qu'ils marchaient aux abords du village de Konur Köyü, dans la province de Hakkari, aux confins de l'Irak et de l'Iran, ont ajouté ces sources.

L'origine de l'engin n'était pas immédiatement établie.

Les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont souvent recours à des mines dans leurs opérations contre les forces de sécurité turques. Un rebelle a ainsi péri début avril dans l'explosion de l'engin qu'il tentait de poser au bord d'une route dans la province de Mardin (sud-est).

Le PKK, considéré comme un groupe terroriste par de nombreux pays, a décrété un cessez-le-feu unilatéral en août 2010, mais a menacé d'y mettre fin le mois dernier, déplorant l'échec du gouvernement à dialoguer avec les Kurdes, alors que doivent avoir lieu en juin des élections législatives.

Le conflit kurde en Turquie a fait plus de 45.000 morts depuis le début de l'insurrection du PKK, en 1984, selon l'armée.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.