Page Précédente

Turquie: prison à vie pour six miliciens accusés du meurtre de deux Kurdes


Samedi 16 avril 2011 à 14h41

DIYARBAKIR (Turquie), 16 avr 2011 (AFP) — Un tribunal du sud-est de la Turquie a condamné samedi à la prison à vie neuf prévenus, dont six miliciens kurdes auxiliaires de l'armée turque, pour le meurtre de deux militants d'un parti pro-kurde, ont affirmé des sources judiciaires locales.

Les neuf hommes, qui comparaissaient devant la cour d'assises de Sirnak, ont été reconnus coupables du meurtre prémédité en juillet 2009 de deux sympathisants du Parti pour une société démocratique (DTP, aujourd'hui interdit), d'abord blessés par balles, puis achevés à coups de pierre.

La Cour a tenu compte de la bonne conduite des accusés en préventive et renoncé à rendre la peine incompressible, ont indiqué les sources judiciaires.

Les avocats de la partie civile ont annoncé qu'ils allaient faire appel de la décision, estimant que d'autres complices avaient été oubliés par l'enquête, ont-elles précisé.

La justice a multiplié depuis quelques années les enquêtes sur les allégations de crimes commis dans le cadre de la lutte contre les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Un colonel de gendarmerie et six autres accusés, dont des "gardiens de village", une milice kurde au service de l'armée turque, sont en cours de jugement à Diyarbakir (sud-est) pour le meurtre de 20 personnes dans la province de Sirnak en 1993 et 1996, au plus fort des combats avec le PKK.

Le conflit kurde en Turquie a fait au moins 45.000 morts et des dizaines de milliers de déplacés depuis le début de l'insurrection du PKK, qui a pris les armes en 1984 pour l'indépendance du sud-est anatolien, peuplé en majorité de Kurdes.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.