Page Précédente

Turquie: découverte des corps de deux rebelles kurdes morts lors de combats


Vendredi 30 mars 2007 à 14h36

DIYARBAKIR (Turquie), 30 mars 2007 (AFP) — Les autorités turques ont annoncé vendredi la découverte dans le sud-est de la Turquie des corps de deux rebelles séparatistes kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) abattus lors de combats avec les forces de sécurité.

Les cadavres, ceux d'un homme et d'une femme, ont été retrouvés dans la province de Sirnak, riveraine de l'Irak, à un endroit où le PKK et l'armée s'étaient affrontés fin mars, ont indiqué les services du gouverneur de Sirnak, précisant que les corps avaient été "cachés" par les rebelles.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne, a annoncé un cessez-le-feu unilatéral le 1er octobre dernier, mais les autorités turques l'ont rejeté.

Les combats ont cependant sensiblement diminué en intensité depuis.

Plus de 37.000 personnes ont trouvé la mort depuis que le PKK a entamé en 1984 sa lutte armée pour l'indépendance du sud-est anatolien à la population en majorité kurde.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.