Page Précédente

Turquie: 10 rebelles, un milicien kurde tué dans des combats dans le sud-est


Vendredi 11 juillet 2008 à 07h10

DIYARBAKIR (Turquie), 11 juil 2008 (AFP) — Dix rebelles kurdes et un membre d'une milice créée par les autorités turques pour contrer les rebelles, ont été tués dans des combats survenus avec l'armée dans le sud-est de la Turquie, ont indiqué vendredi des sources de sécurité locales.

Les combats ont eu lieu tard jeudi aux abords du mont Kato, dans la province de Sirnak, proche de la frontière irakienne, a-t-on précisé de mêmes sources.

Le milicien kurde est un "gardien de village" kurde, une force paramilitaire formée par le autorités d'Ankara pour lutter avec les forces de sécurités turques contre les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

L'armée turque a renforcé son action contre le PKK depuis décembre, menant plusieurs raids aériens contre des bases rebelles situées dans le nord de l'Irak. Elle a aussi effectué une incursion terrestre d'une semaine dans le Kurdistan irakien où Ankara affirme que plus de 2.000 rebelles kurdes ont trouvé refuge.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne, a entamé en 1984 une lutte séparatiste armée dans le sud-est et l'est anatoliens, à la population en majorité kurde, un conflit qui a fait plus de 37.000 morts.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.