Page Précédente

Syrie: des milliers de Kurdes manifestent pour la fête du Norouz


Mercredi 21 mars 2012 à 15h51

BEYROUTH, 21 mars 2012 (AFP) — Des milliers de Kurdes ont manifesté mercredi dans plusieurs régions de Syrie pour commémorer la fête du Norouz, le Nouvel An kurde et iranien, selon des vidéos mises en ligne par des militants.

Dans la ville d'Alep (nord), un rassemblement massif a eu lieu, au cours duquel les manifestants ont brandi des drapeaux kurdes en scandant "Azadi" (liberté en kurde) et "A Dieu, la religion. A tous, la Nation", "Notre révolution syrienne est pour la justice, la dignité et la liberté".

Ils ont également crié "Dégage!" à l'adresse du président Bachar al-Assad, tandis que des étudiants manifestaient sous le slogan "Pas d'étude et pas d'école jusqu'à la chute du président".

A Qamichli (nord-est), les protestataires ont brandi des portraits de l'opposant et leader kurde Mechaal Tamo assassiné en octobre.

A Hassaka (nord-est), de nombreux manifestants ont chanté des chants hostiles à M. Assad.

A Rass el-Ain, une autre ville de la province, les manifestants ont brandi des drapeaux de la révolution, utilisés en Syrie après l'indépendance et avant l'arrivée au pouvoir du parti Baas.

Les Kurdes représentent environ 9% de la population et sont installés essentiellement dans le Nord-Est et à Damas, où ils forment une importante minorité.

Affirmant faire l'objet d'une politique discriminatoire depuis plusieurs décennies, ils réclament la reconnaissance de leur langue et de leur culture et veulent être traités comme des citoyens à part entière. Ils disent aussi revendiquer des droits politiques et administratifs.

La communauté kurde de Syrie compte une douzaine de partis politiques, tous interdits par les autorités. Elle a participé aux nombreuses manifestations contre le régime de Bachar al-Assad depuis la mi-mars 2011.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.