Page Précédente

Syrie: 26 tués à Deraa par les tirs des forces de l'ordre


Dimanche 10 avril 2011 à 07h56

NICOSIE, 10 avr 2011 (AFP) — Vingt-six personnes ont été tuées samedi à Deraa dans le sud de la Syrie lorsque les forces de l'ordre ont tiré sur les manifestants pour les disperser, ont indiqué dimanche des ONG syriennes et kurdes.

"La police et les agents de sécurité ont dispersé samedi des manifestations pacifiques à Deraa en tirant avec des balles réelles, ce qui a causé la mort de 26 personnes" dans cette ville, épicentre de la contestation contre le régime syrien, ont précisé six organisations des droits de l'Homme dans un communiqué.

Deux autres personnes ont été tuées samedi dans le gouvernorat de Homs, dans le centre-ouest de la Syrie, par les tirs des forces de l'ordre, ont-elles ajouté.

Parmi les ONG, qui disent avoir la liste nominative des 28 tués, figurent notamment l'Organisation nationale des droits de l'Homme, le comité kurde pour les droits de l'Homme (Rassed) et le comité de défense des libertés démocratiques et des droits de l'Homme en Syrie.

Des violences étaient survenues vendredi à Deraa, ville rurale de 85.000 habitants à 100 km au sud de Damas, où des milliers de personnes avaient manifesté contre le régime.

Le président de l'Organisation nationale des droits de l'Homme, Ammar Qourabi, contacté au Caire, avait fait état de 30 manifestants tués par les forces de l'ordre.

Samedi, des milliers de personnes ont participé à des funérailles à Deraa de personnes tuées la veille, selon un militant des droits de l'Homme.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.