Page Précédente

Scission au sein d'un parti kurde d'opposition au régime iranien


Jeudi 7 decembre 2006 à 13h06

SOULAIMANIYEH (Irak), 7 déc 2006 (AFP) — Un des responsables du Parti démocratique kurde d'Iran, opposé au régime de Téhéran, a annoncé à l'AFP jeudi qu'il quittait le mouvement pour former son propre parti, avec plusieurs cadres et militants.

"Notre départ intervient à l'issue de deux ans de désaccord avec le Parti, concernant nos demandes de réformes et de mise en place d'une direction collégiale", a expliqué Abdallah Hassan Zadeh, depuis son bureau de Kwaisanjaq, près d'Erbil, dans le Kurdistan irakien.

Pour sa part, le Parti a annoncé dans un communiqué qu'après "plusieurs rencontres entre les deux camps, il n'avait pas été possible de trouver un terrain d'entente, ce qui explique la scission".

Le Parti démocratique kurde d'Iran, fondé en 1945, est le principal mouvement d'opposition kurde et il dispose de plusieurs bureaux dans le nord de l'Irak.

Deux de ses secrétaires généraux ont été assassinés par des agents des services iraniens, en 1989 et 1993, selon le Parti.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.