Page Précédente

Sanctions américaines contre un groupe kurde actif en Iran


Mercredi 4 février 2009 à 16h06

WASHINGTON, 4 fév 2009 (AFP) — Le Trésor américain a annoncé mercredi qu'il gelait les avoirs du Parti pour une vie libre au Kurdistan (PJAK), groupe rebelle séparatiste kurde actif en Iran et en Irak et que Téhéran accusait par le passé d'être soutenu par Washington.

Cette mesure "expose au grand jour les liens entre les terroristes du PJAK et le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et soutient les efforts de la Turquie pour protéger ses citoyens des attentats", écrit Stuart Levey, secrétaire adjoint au Trésor américain chargé de la lutte contre le terrorisme.

Le PKK figure sur la liste des organisations terroristes étrangères dressée par le département d'Etat américain.

L'Iran accuse le PJAK d'être responsable de plusieurs attentats sur son sol et accusait encore récemment Washington de le soutenir.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.