Page Précédente

Raid aérien turc contre des bases kurdes dans le nord de l'Irak (armée)


Mercredi 20 juin 2012 à 16h18

ANKARA, 20 juin 2012 (AFP) — Des avions militaires turcs ont bombardé des bases de rebelles kurdes dans le nord de l'Irak en représailles d'une attaque meurtrière dans le sud-est de la Turquie, a indiqué l'armée mercredi.

Les raids interviennent après l'attaque par des rebelles kurdes d'un poste de l'armée mardi dans la province de Hakkari, près de la frontière avec l'Irak. Les combats entre les soldats turcs et les rebelles avaient fait 34 morts.

"Les cibles appartenant à l'organisation terroriste séparatiste basée de l'autre côté de la frontière au nord de l'Irak ont été frappées par les avions de l'Armée de l'air turque", a déclaré l'état-major dans un communiqué publié sur son site internet.

Les avions sont retournés sans encombre dans leurs bases en Turquie après avoir accompli leur mission avec succès, a-t-il ajouté.

Les 26 combattants abattus mardi par l'armée appartenaient au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Ils avaient traversé la frontière turque depuis leurs bases du nord de l'Irak pourmener les attaques.

La province montagneuse de Hakkari, où ont lieu les combats, est régulièrement le théâtre de violences entre les forces de sécurité et des rebelles kurdes, qui accentuent leurs attaques l'été.

Le PKK, qui a déclenché un conflit armé en 1984 pour défendre les droits des Kurdes de Turquie, est considéré comme une organisation terroriste par de nombreux pays. En près de 30 ans, le conflit a fait plus de 45.000 morts.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.