Page Précédente

Onze Kurdes chiites tués dans un attentat à Khaneqine, en Irak


Mardi 30 janvier 2007 à 09h15

SOULAIMANIYAH (Irak), 30 jan 2007 (AFP) — Onze Kurdes chiites ont été tués et 39 blessés mardi en fin de matinée dans l'explosion d'une bombe près d'un lieu de culte chiite dans le centre de Khaneqine, à 170 km au nord-est de Bagdad, a annoncé la police.

Selon le colonel de la police Azad Issa, la bombe était placée dans une poubelle.

L'attentat meurtrier a visé la communauté "fayli", des Kurdes chiites, au moment où elle commémorait le deuil de l'Achoura à Khaneqine.

Parmi les victimes, figurent une femme et un enfant, selon la même source.

En novembre 2005, un double attentat suicide dans deux lieux de culte chiites de cette localité frontalière de l'Iran avait fait 78 morts et 90 blessés. Deux kamikazes s'étaient alors faufilés au moment de la prière de midi parmi les fidèles et avaient actionné leurs bombes.

Khaneqine ne se trouve pas dans la région autonome du Kurdistan, mais dans la province de Diyala. Elle n'est aujourd'hui habitée que par des "faylis", après l'expulsion juste après la chute du régime de Saddam Hussein des Arabes sunnites et chiites qui s'y étaient installés.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.