Page Précédente

Meurtre de trois Kurdes à Paris: réactions politiques


Jeudi 10 janvier 2013 à 13h12

PARIS, 10 jan 2013 (AFP) — Voici des réactions politiques au meurtre de trois militantes kurdes, tuées d'une balle dans la tête dans les locaux d'une association de leur communauté à Paris :

- Le Parti communiste français "exprime avec force son émotion, son indignation et sa condamnation après l'odieux assassinat de trois militantes kurdes dans leur bureau parisien. Les Kurdes paient à nouveau un lourd tribut à la juste lutte qu'ils mènent pour la reconnaissance de leurs droits politiques et culturels. Le PCF réaffirme sa pleine et chaleureuse solidarité avec le peuple kurde et toutes ses organisations qui luttent pour la justice et la liberté. Une lourde responsabilité pèse sur les autorités françaises pour qu'elles identifient les coupables et les commanditaires afin que ceux-ci soient pourchassés et condamnés à la hauteur de ce crime" (communiqué)

- Wallerand de Saint Just, secrétaire départemental de la fédération du FN de Paris: "Après l'atroce tuerie en plein Paris de trois femmes, activistes, semble-t-il, du Parti communiste kurde, (je) dénonce l'inertie coupable de tous les ministres de l'Intérieur depuis longtemps et du maire Delanoë. Ils laissent la capitale de la France être le champ clos des luttes ultra-violentes que se livrent des activistes étrangers tels que les Kurdes du PKK. Grâce à ces messieurs, il se passe à Paris ce qui survient dans des pays comme l'Irak. (J')exige l'arrestation des auteurs de ce crime horrible et l'expulsion de tous ceux susceptibles de passer aux mêmes actes" (communiqué).

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.