Page Précédente

Les forces iraniennes ont bombardé un refuge de rebelles kurdes en Irak


Jeudi 12 juillet 2007 à 19h03

SOULEMANIYEH (Irak), 12 juil 2007 (AFP) — Les forces iraniennes ont bombardé jeudi la région de Bashdar (nord de l'Irak), ciblant la guérilla kurde, a indiqué à l'AFP un dirigeant kurde

"Il y a eu des combats entre Pejak et les forces iraniennes, et celles-ci ont procédé à des bombardements dans le secteur de Sardoul, dans la région de Bashdar", a affirmé Bachir Ahmed, un responsable du district de Bashdar, à 160 km au nord de Soulemaniyeh.

Le Pejak est un parti séparatiste kurde iranien proche du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, rebelles kurdes de Turquie).

Un porte-parole des peshmerga (combattants kurdes) dans l'admnistration du Kurdistan, Jabar Yawar, a confirmé l'attaque de l'Iran dans la région de Bashdar.

"C'est vrai. Mais nous ne soutenons pas le PKK ou Pejak. Nous sommes opposés à l'utilisation des terres kurdes pour frapper n'importe quel pays et demandons aussi que nos régions ne soient elles non plus attaquées", a déclaré M. Yawar.

Le PKK mène depuis des décennies une lutte pour l'autonomie du peuple kurde, alors que la Turquie a averti qu'elle pourrait entreprendre une action militaire contre les rebelles, si le gouvernement régional kurde ne mettait pas fin à leurs activités.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.