Page Précédente

Les commandos turcs ont tué 11 rebelles kurdes en Irak (sources militaires)


Mardi 13 mai 2008 à 11h20

ANKARA, 13 mai 2008 (AFP) — Des unités de commandos de l'armée turque ont tué 11 rebelles kurdes dans des opérations éclairs effectuées ces deux derniers jours dans le nord de l'Irak, a-t-on appris mardi de sources militaires turcs.

Les incursions survenues dans la région d'Avasin-Basyan, à cinq kilomètres à l'intérieur de l'Irak, interviennent à la suite d'une attaque des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, séparatistes kurdes de Turquie) visant tard vendredi un poste militaire turc situé près de la frontière, dans la province de Hakkari (sud-est), a-t-on précisé de mêmes sources.

Les unités spéciales turques ont été appuyées par des éléments aériens qui ont pilloné la zone.

L'armée turque a réalisé plusieurs opérations de ce type dans le passé pour pourchasser les rebelles kurdes dans le Kurdistan irakien.

L'attaque du PKK contre la caserne d'Aktütün qui a coûté la vie à six soldats et 19 rebelles, a déclenché un nouvel raid aérien contre des positions du PKK à Avasin-Basyan dans la nuit de samedi.

L'état-major turc a annoncé qu'un nombre indéterminé de rebelles qui se sont retranchés dans le nord de l'Irak après cette attaque ont été tués et plusieurs installations, dont le centre de presse et de propagande du PKK, détruits.

Depuis décembre, l'armée turque a renforcé son action contre le PKK procédant à plusieurs raids aériens contre des bases rebelles. Elle a aussi effectué une incursion terrestre d'une semaine dans le nord de l'Irak où Ankara affirme que plus de 2.000 rebelles kurdes ont trouvé refuge.

Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne. Il a déclenché en 1984 une insurrection en vue d'obtenir l'indépendance du sud-est anatolien, dont la population est majoritairement kurde. Le conflit a fait plus de 37.000 morts.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.