Page Précédente

Le PS exprime sa "consternation" après la mort de 35 civils kurdes


Vendredi 30 decembre 2011 à 12h14

PARIS, 30 déc 2011 (AFP) — Le Parti socialiste a exprimé vendredi sa "consternation" après la mort de 35 civils kurdes dans un raid aérien mené mercredi par l'armée turque, appelant à "une résolution politique et pacifique de la question kurde en Turquie".

"Le Parti socialiste a appris avec consternation la mort de 35 villageois kurdes suite à un raid aérien nocturne opéré par l'aviation turque près du village d'Ortasu, proche de la frontière avec l'Irak", a déclaré dans un communiqué Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS à l'international.

"Depuis un an, les affrontements entre les militants kurdes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), qualifiés de terroristes par la Turquie et l'UE, et l'armée turque ont fait plusieurs dizaines de victimes de part et d'autre, et plus de 45.000 depuis 1984", souligne-t-il.

"Le Parti socialiste réaffirme sa position en appelant une nouvelle fois à une résolution politique et pacifique de la question kurde en Turquie", poursuit M. Cambadélis.

Selon lui, "il n'est pas admissible que les revendications justes et légitimes d'un peuple de plusieurs millions de personnes puissent être assimilées à une seule organisation telle que le PKK, pour refuser dans le même temps une solution politique préconisée par des partis kurdes légaux et représentés au Parlement tel que le BDP (Parti pour la paix et la démocratie, pro-kurde), et par beaucoup d'autres en Turquie".

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.