Page Précédente

Iran: deux chefs rebelles présumés tués dans le kurdistan iranien (ministère)


Dimanche 21 novembre 2010 à 13h15

TEHERAN, 21 nov 2010 (AFP) — Deux chefs rebelles présumés ont été tués dans des affrontements avec les forces de sécurité iraniennes dans la région kurde de Sanandaj (ouest), a annoncé dimanche le ministère des Renseignements.

"Le chef d'un groupe terroriste formé de déviationnistes wahhabites a été tué dans une embuscade ainsi que son adjoint" a dit le ministère dans un communiqué publié par l'agence de presse Mehr.

Le wahhabisme est une interprétation rigoriste de l'islam sunnite pratiqué en Arabie saoudite.

Le communiqué ne précise pas quand l'embuscade a eu lieu et n'identifie pas non plus le groupe rebelle. Il indique que les deux tués étaient soupçonnés du meurtre d'un responsable de la justice locale et d'avoir mené une série de vols à main armée.

"Le groupe entend utiliser l'argent volé pour augmenter ses actes terroristes dans les zones peuplées de sunnites dans l'ouest du pays", ajoute le communiqué.

L'ouest de l'Iran, où est concentrée une forte population kurde, a été le théâtre de violences meurtrières pendant des années entre les forces de sécurité iraniennes et des groupes rebelles kurdes opérant depuis l'Irak voisin.

Le 22 septembre, 12 personnes avaient été tuées et 81 blessées par l'explosion d'une bombe à Mahabad, une ville à forte population kurde de la province d'Azerbaïdjan occidental (nord-ouest), frontalière de l'Irak et de la Turquie.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.