Page Précédente

Iran: des rebelles kurdes tuent un commandant des Gardiens de la Révolution (journal)


Samedi 14 août 2010 à 06h48

TEHERAN, 14 août 2010 (AFP) — Des rebelles kurdes ont tué un commandant des Gardiens de Révolution, l'armée idéologique du régime iranien, ainsi que deux miliciens islamistes lors d'un affrontement armé dans le nord-ouest de l'Iran, a rapporté samedi le quotidien Shargh.

L'affrontement s'est produit vendredi près d'Oroumieh, capitale de la province d'Azerbaidjan occidental, et a opposé des Gardiens de la révolution et des Bassidjis (miliciens islamistes) à des combattants des rebelles du Parti pour une Vie Libre du Kurdistan (PJAK), a précisé Shargh sans autres détails.

Les régions iraniennes frontalières de l'Irak et la Turquie, où vivent des minorités kurdes, sont le théâtre d'affrontements périodiques entre les forces iraniennes et le PJAK basé dans le nord-est de l'Irak.

Le PJAK est lié au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui lutte contre le gouvernement turc dans le sud-est anatolien.

L'Iran accuse les Etats-Unis de soutenir le PJAK ainsi que d'autres organisations ethniques aux frontières de l'Iran, ce que Washington a toujours démenti.

Les Kurdes représentent environ 7% de la population en Iran.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.