Page Précédente

Irak: Le Parlement du Kurdistan réserve un tiers des sièges aux femmes


Mercredi 11 février 2009 à 18h18

ERBIL (Irak), 11 fév 2009 (AFP) — Le Parlement du Kurdistan autonome irakien a adopté mercredi une série d'amendements à la loi électorale, réservant notamment un tiers des sièges aux femmes et ouvrant la voie à un scrutin régional.

A l'issue d'une session extraordinaire, le Parlement "a relevé le niveau de représentation des femmes de 25 à 33%", a affirmé Adnane Mufti, le président du Parlement kurde.

Trente-trois des 111 sièges du Parlement reviendront ainsi aux femmes, contre 28 actuellement.

Le Parlement a également réservé 5 de ses sièges aux Turcomans et 5 aux chrétiens chaldéens et assyriens.

"Le nom du Parlement a été modifié durant la session, passant de +Conseil national du Kurdistan d'Irak+ à +Parlement du Kurdistan d'Irak", a ajouté M. Mufti.

Ces amendements visent à "consolider la démocratie", selon lui.

Des élections régionales doivent avoir lieu le 19 mai au Kurdistan.

La date à laquelle se tiendront les élections provinciales, qui se sont déroulées le 31 janvier dans le reste du pays, reste encore à fixer.

Le Kurdistan bénéficie depuis la première guerre du Golfe en 1991 d'une relative autonomie, confirmée par la Constitution irakienne adoptée en 2005. Cette région a son propre Parlement qui édicte des lois.

Des tensions existent entre le pouvoir central à Bagdad et le président de cette région autonome, Massoud Barzani.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.