Page Précédente

Heurts entre manifestants turcs et partisans du PKK à Paris


Dimanche 30 octobre 2011 à 15h01

PARIS, 30 oct 2011 (AFP) — La police est intervenue dimanche à coups de gaz lacrymogènes place de Bastille à Paris pour mettre fin à des heurts entre partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et des manifestants turcs réunis contre "le terrorisme en Turquie", a constaté un journaliste de l'AFP.

Quelque 150 jeunes turcs, agitant des drapeaux turcs et entonnant des chants patriotiques de leur pays, se sont rassemblés sur les marches et le parvis de l'Opéra Bastille pour protester contre "le terrorisme en Turquie".

Ils ont été attaqués à coups de projectiles par des groupuscules se réclamant du PKK, un parti rebelle tenu pour responsable de la mort de 24 soldats la semaine dernière en Turquie et considéré comme une organisation terroriste par de nombreux pays, selon un journaliste de l'AFP.

Les manifestants, proches du gouvernement d'Ankara, ont répliqué et la police a dû intervenir pour mettre fin aux heurts. La préfecture de police (PP) a indiqué que les jeunes kurdes avaient été dispersés à coups de gaz lacrymogènes.

Les policiers ont ensuite dressé un cordon de sécurité sur les marches de l'Opéra et la place de la Bastille était partiellement paralysée vers 15H30.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.