Page Précédente

France : deux Kurdes interpellés pour attentat contre un bar turc


Mardi 24 avril 2007 à 15h23

BORDEAUX (France), 24 avr 2007 (AFP) — Deux personnes présentées comme étant d'origine kurde ont été interpellées pour leur participation présumée à un attentat au cocktail molotov contre un bar turc de Bordeaux (sud-ouest) dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris mardi.

Les deux personnes ont été placées en garde-à-vue, selon une source policière.

Selon une autre source proche de l'enquête, les suspects seraient d'origine kurde et l'affaire, confiée au parquet de Paris, "est susceptible d'être de nature terroriste".

Il n'y a pas eu de victime, mais "quelques dégâts matériels", selon une source policière. Les deux personnes ont été interpellées par une patrouille alors qu'elles venaient de lancer les engins incendiaires, a-t-on précisé de même source.

Plusieurs incendies criminels ou tentatives d'incendies criminels ont visé la communauté turque de Bordeaux depuis le début de l'année.

Le 17 mars, le local d'une association culturelle avait déjà été la cible de jets de cocktails molotov et une personne avait été légèrement brûlée.

Quelques semaines plus tôt, une épicerie et deux bars turcs avaient également été visés par des actes de malveillance. L'un des bars avait été entièrement ravagé par les flammes.

Selon une association franco-turque, entre 8.000 et 10.000 personnes d'origine turque vivent à Bordeaux et dans l'agglomération.

La rébellion séparatiste kurde du sud-est de la Turquie a fait plus de 37.000 morts depuis 1984. Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) est considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.