Page Précédente

Dix rebelles kurdes tués lors des dernières frappes turques en Irak (agence)


Mercredi 6 mai 2009 à 10h18

ANKARA, 6 mai 2009 (AFP) — Dix rebelles kurdes de Turquie ont été tués lors de bombardements fin avril par l'aviation turque de leurs retranchements dans le nord de l'Irak, a rapporté mercredi l'agence semi-officielle Anatolie.

Les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués lorsque l'aviation turque a anéanti les 29 et 30 avril plusieurs abris et dépôts d'armes dans les zones de Zap et d'Avasin-Basyan, dans le Kurdistan irakien, affirme l'agence.

Anatolie ne précise pas ses sources mais donne les noms de code et les âges de sept des rebelles tués.

L'armée n'a pas donné de bilan du raid, survenu en riposte à des attaques des séparatistes qui ont coûté la vie à dix soldats turcs le 29 avril dans le sud-est de la Turquie.

Interrogé par téléphone, Ahmed Denis, le porte-parole du PKK au Kurdistan irakien, a affirmé que "deux membres du PKK seulement ont été tués dans les attaques turques du 29 et du 30, dans la zone de Zap", près de Dohouk.

Les chasseurs-bombardiers turcs effectuent régulièrement des raids contre des cibles du PKK dans le Kurdistan irakien où quelque 2.000 rebelles sont retranchés selon Ankara.

Le PKK, une organisation classée comme terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis, a lancé en 1984 une campagne armée pour obtenir l'autonomie du sud-est turc. Le conflit a fait 45.000 morts, selon l'armée.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.