Page Précédente

Deux soldats turcs tués par l'explosion d'une mine du PKK (source locale)


Vendredi 27 juillet 2012 à 07h14

DIYARBAKIR (Turquie), 27 juil 2012 (AFP) — Deux soldats turcs ont été tués vendredi dans le sud-est de la Turquie par l'explosion d'une mine disposée sur leur passage par les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), ont affirmé des sources locales.

L'engin, dont la mise a feu était télécommandée, a explosé à 06H00 (03H00 GMT) au passage d'un véhicule militaire à Lice, dans la province de Diyarbakir, tuant deux soldats et en blessant un autre ainsi qu'un civil, selon ces sources.

Les forces de sécurité ont lancé une vaste opération dans la région pour riposter.

Le PKK, qui a déclenché un conflit armé en 1984, est considéré comme une organisation terroriste par de nombreux pays. En près de 30 ans, le conflit a fait plus de 45.000 morts. Le PKK réclame l'autonomie du sud-est anatolien, peuplé en majorité de Kurdes.

L'explosion de la mine intervient alors que le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé mercredi soir le régime syrien de laisser le PKK s'implanter dans le nord de la Syrie, dans un geste hostile à la Turquie. Lice est situé à environ 180 km au nord de la frontière syrienne.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.