Page Précédente

Deux soldats turcs blessés dans un premier accrochage après la trêve du PKK


Vendredi 6 octobre 2006 à 10h23

DIYARBAKIR, 6 oct 2006 (AFP) — Deux soldats turcs ont été blessés tard jeudi dans l'est de la Turquie dans un premier accrochage survenu avec des rebelles kurdes depuis la proclamation, dimanche, d'une trêve unilatérale du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a-t-on indiqué vendredi de sources de sécurité locales.

L'incident a eu lieu dans une zone reculé d'Ovacik, dans la province de Tunceli, l'un des théâtres de la rébellion kurde déclenchée en 1984, a-t-on précisé de mêmes sources.

Le PKK a annoncé un nouveau cessez-le-feu après l'appel en ce sens lancé plusieurs jours auparavant par son chef emprisonné à vie Abdullah Öcalan.

Mais les autorités civils et militaires turques l'on rejeté. L'armée a promis de pourchasser les rebelles jusqu'au dernier.

Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, l'Union européenne et les Etats-Unis.

Le PKK a décrété quatre trêves dans le passé, qui ont toutes été rejetées par Ankara. La dernière d'entre elles, décrétée en 1999 a pris fin en juin 2004.

Les rebelles, qui se battent depuis 1984 pour l'autonomie du Sud-Est anatolien, à la population majoritairement kurde, ont depuis multiplié leurs attaques.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.