Page Précédente

Deux soldats, 13 rebelles tués dans des combats dans le sud-est de la Turquie


Jeudi 27 septembre 2012 à 12h58

DIYARBAKIR (Turquie), 27 sept 2012 (AFP) — Deux soldats turcs et 13 rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués depuis le lancement mercredi par l'armée d'une opération près de la frontière irakienne, dans le sud-est de la Turquie, ont affirmé jeudi des sources locales de sécurité.

Les forces de sécurité mènent depuis mercredi une opération contre le PKK dans la vallée de Kazan et la région de Kavusak, des zones montagneuses proches de la localité de Cukurca (province de Hakkari), où des commandos ont été acheminés par des hélicoptères, ont indiqué ces sources.

Des avions de combat F-16 ont également bombardé des objectifs dans la zone de l'opération tandis que des drones ont été déployés pour fournir du renseignement au troupes au sol, ont-elles ajouté.

Les combats, qui se poursuivaient jeudi, ont également fait quatre blessés dans les rangs des militaires, ont-elles précisé.

Ces nouveaux combats interviennent alors que le PKK a multiplié cet été ses attaques contre les forces de sécurité, qui ont répondu par des déploiements de troupes massifs, de vastes opérations et des bombardements de positions des rebelles dans le nord de l'Irak.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a affirmé mercredi soir que 144 membres des forces de sécurité et 239 rebelles du PKK avaient été tués depuis le début de l'année.

Le PKK, classé comme terroriste par la Turquie et de nombreux pays, a ouvert les hostilités dans le sud-est de la Turquie, peuplé en majorité de Kurdes, en 1984, déclenchant un conflit qui a fait jusqu'ici 45.000 morts.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.