Page Précédente

Bush s'engage à aider la Turquie face au PKK


Samedi 22 juillet 2006 à 15h23

WASHINGTON, 22 juil 2006 (AFP) — Le président américain George W. Bush a assuré le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan samedi que les Etats-Unis aideraient la Turquie face aux violences commises par les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a annoncé la Maison Blanche.

Les deux leaders ont également évoqué le prochain voyage au Proche-Orient de la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice et "les moyens d'apporter une aide humanitaire au peuple libanais", a indiqué la porte-parole Dana Perino.

Selon le Washington Post, la Turquie pourrait participer à une force d'interposition internationale qui pourrait être déployée à la frontière israélo-libanaise.

Ils ont aussi "discuté des attaques des terroristes du PKK contre la Turquie et le président a indiqué au premier ministre que les Etats-Unis travailleraient avec la Turquie pour faire face à la menace terroriste" a ajouté la porte-parole.

M. Bush et le Premier ministre turc s'étaient déja parlé au téléphone jeudi après qu'Ankara eut menacé d'une intervention de l'armée turque dans le nord de l'Irak, où les séparatistes du PKK disposent de nombreux camps et ont récemment multiplié leurs opérations meurtrières dans le sud-est anatolien.

Les Etats-Unis ont prévenu la Turquie cette semaine qu'une intervention militaire unilatérale contre les bases du PKK au nord de l'Irak "ne serait pas sage".

Evoquant des doubles standards, la Turquie reproche régulièrement à Washington l'inaction de ses troupes en Irak face aux rebelles du PKK.

Les combats entre forces de sécurité et PKK, considéré comme une organisation terroriste par Ankara, Washington et l'Union européenne, ont fait plus de 37.000 morts depuis le début de l'insurrection en 1984.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.