Page Précédente

Bombardements turcs sur le Kurdistan irakien


Mercredi 5 mars 2008 à 15h05

ERBIL (Irak), 5 mars 2008 (AFP) — Des frappes aériennes et des tirs d'artillerie turcs ont visé tôt mercredi une zone du Kurdistan irakien, a annoncé à l'AFP un porte-parole de la formation indépendantiste du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

"A 03H00 (00H00 GMT), le bombardement a commencé dans la région de Bazger dans le district de Sidikan, dans la région d'Erbil, et ils se poursuivent sporadiquement", a assuré Ahmad Danis, responsable des relations extérieures du PKK.

Il n'a pas été en mesure de faire état d'un bilan pour ces bombardements, dans ce secteur largement inhabité, ni d'en indiquer l'intensité. Il n'a pas non plus précisé les cibles éventuelles.

L'armée turque a conduit du 21 au 29 février une offensive dans le Kurdistan irakien contre les rebelles du PKK qui mènent depuis 1984 une lutte armée contre l'Etat turc qui a fait quelque 37.000 morts.

Le chef d'état-major de l'armée turque, le général Yasar Büyükanit a assuré lundi que cette incursion contre les bases du PKK dans la zone de Zap, proche de la frontière turque, avait été un "énorme succès".

Il a annoncé que la Turquie mènerait de nouvelles opérations contre les rebelles retranchés dans le nord de l'Irak quand elle le jugerait nécessaire.

L'armée turque affirme qu'au moins 240 rebelles du PKK ont été tués en huit jours d'offensive, qui a fait 27 morts, côté turc. Au total 272 cibles ont été pilonnées par air et 517 autres ont été attaquées du sol lors de l'offensive, selon l'armée.

Le chef du PKK Mourad Qarilan a estimé que l'opération turque avait "échoué", dans un entretien téléphonique à l'AFP depuis son refuge dans les montagnes du Qandil, et qu'Ankara n'avait pas réussi à créer une zone sécurisée dans le nord de l'Irak pour lancer des attaques.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.