Page Précédente

Attaques du PKK: l'Irak entend coopérer avec la Turquie


Jeudi 20 octobre 2011 à 11h34

BAGDAD, 20 oct 2011 (AFP) — L'Irak a condamné jeudi l'attaque des rebelles du PKK en Turquie et promis de coopérer avec Ankara en matière de sécurité, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Le gouvernement irakien condamne cette activité terroriste du PKK et exprime sa sympathie à l'encontre des familles des soldats turcs", indique le ministère.

Cette prise de position intervient alors que des chasseurs turcs continuent de pilonner les camps du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) situés dans le nord de l'Irak, après l'attaque qui a fait 24 morts parmi les soldats turcs tard mardi à la frontière turco-irakienne.

L'Irak "s'engage à collaborer avec le gouvernement turc sur les questions de sécurité pour empêcher que de telles actions ne se reproduisent", poursuit le ministère.

Les attentats de mardi soir constituent les plus sanglantes attaques depuis 1993 du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan), qui a engagé en 1984 son combat pour la sécession de la partie kurde (est et sud-est) de la Turquie. En 1993, les rebelles avaient fusillé 33 soldats désarmés.

Ankara demande régulièrement au gouvernement irakien de ne pas laisser les rebelles utiliser son territoire comme base pour attaquer la Turquie voisine.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.