Page Précédente

Arrestation en Espagne d'un responsable présumé du PKK


Vendredi 27 mars 2009 à 18h09

ANKARA, 27 mars 2009 (AFP) — La police espagnole a interpellé un responsable présumé du mouvement séparatiste kurde PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) recherché depuis 2006 dans le cadre d'un mandat d'arrêt international, a annoncé vendredi le ministre turc des Affaires étrangères Ali Babacan.

Remzi Kartal a été placé en détention le 24 mars à Madrid et attend d'être déféré devant un juge, a indiqué M. Babacan cité par l'agence de presse Anatolie.

"La demande d'extradition ne peut être introduite qu'après sa comparution devant un tribunal. Nous suivons de près l'affaire", a-t-il ajouté.

Remzi Kartal était devenu un des premiers avocats kurdes élu au parlement turc en 1991 comme représentant du Parti démocratique, interdit trois ans plus tard en raison de ses liens avec le PKK. Il s'était enfui à l'étranger après cette interdiction.

Kartal est soupçonné d'être le vice-président de KONGRA-GEL, qui affirme être la branche politique du PKK.

Le PKK est un mouvement séparatiste basé principalement dans le sud-est de la Turquie, peuplé majoritairement de Kurdes, et dans le nord de l'Irak. Il mène depuis 1984 une lutte armée contre Ankara qui a fait environ 44.000 morts.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.