Page Précédente

Allemagne: Un ex-leader du PKK condamné à près de quatre ans de prison


Vendredi 31 juillet 2009 à 14h21

BERLIN, 31 juil 2009 (AFP) — Un tribunal allemand a condamné vendredi un ancien dirigeant de l'organisation séparatiste kurde PKK, interdite, à trois ans et neuf mois de prison.

Hüseyin Acar, 48 ans, surnommé "Colack", a été reconnu coupable par un tribunal de Düsseldorf (ouest de l'Allemagne) d'avoir dirigé le PKK en Allemagne de l'été 2007 à avril 2008, et d'avoir contraint une Kurde de 21 ans, enceinte d'un autre dirigeant de l'organisation, à avorter.

Environ 500.000 personnes d'origine kurde habitent en Allemagne, dont 11.000, selon les autorités, seraient affiliés au PKK.

Considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, l'Union européenne, et les Etats-Unis, le PKK mène depuis 1984 une lutte armée pour l'autonomie du Sud-Est de la Turquie, peuplé en majorité de Kurdes. Le conflit a fait environ 44.000 morts, selon les chiffres officiels.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.