Page Précédente

L'assaut sur Raqa vise à asséner un "coup décisif" à l'EI (coalition)


Mardi 6 juin 2017 à 10h55

Beyrouth, 6 juin 2017 (AFP) — L'assaut lancé mardi par une alliance de combattants arabes et kurdes sur Raqa, fief du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, vise à lui asséner un "coup décisif", a déclaré mardi la coalition antijihadistes dirigée par Washington.

Avertissant que la bataille sera "longue et difficile", le général américain Steve Townsend, qui commande les forces de la coalition internationale a dit dans un communiqué que l'offensive "assénerait un coup décisif" au "califat de l'EI".

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par Washington, ont annoncé mardi le début de l'assaut contre Raqa, sept mois après avoir lancé une offensive d'envergure qui leur a permis de s'emparer progressivement de vastes régions autour de la cité du nord de la Syrie et de l'encercler.

Une commandante des FDS et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme ont annoncé dans la foulée l'entrée des FDS dans Raqa à partir de l'est.

La coalition antijihadistes, qui opère également en Irak contre l'EI, fournit aux FDS des armes, un appui aérien et les assiste au sol avec des conseillers.

Le général Townsend a ajouté que l'offensive s'inscrivait dans la cadre d'une bataille plus vaste contre l'EI, qui a revendiqué de nombreuses attaques meurtrières dans la région mais aussi en Europe.

"Nous voyons tous l'attaque haineuse à Manchester", a-t-il dit en allusion à l'attentat suicide qui a fait 22 morts le 22 mai dans cette ville britannique. "L'EI menace toutes nos nations, pas seulement en Irak et en Syrie mais dans nos patries".

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.