Page Précédente

Turquie: le leader du parti prokurde à Moscou mercredi


Lundi 21 decembre 2015 à 10h42

Ankara, 21 déc 2015 (AFP) — Le chef de file du Parti démocratique des peuples (HDP, prokurde), Salahattin Demirtas, doit rencontrer mercredi le chef de la diplomatie russe à Moscou, a-t-on appris lundi, alors que la Turquie et la Russie traversent une grave crise diplomatique.

La rencontre entre Sergueï Lavrov et M. Demirtas, l'un des principaux opposants au président Recep Tayyip Erdogan, se déroulera presque un mois jour pour jour après le crash d'un bombardier russe abattu par l'armée turque à la frontière syrienne le 24 novembre.

Rien n'indique que cette première visite en Russie d'un poids lourd politique turc depuis l'incident aérien, à l'origine de la plus grave crise diplomatique depuis la fin de la guerre froide entre Ankara et Moscou, a été préparée en coordination avec le gouvernement turc.

"J'espère que cette initiative va aider à apaiser les relations entre la Turquie et la Russie", a déclaré à l'AFP Nazmi Gur, un député du HDP qui doit accompagner M. Demirtas en Russie.

"La flambée des tensions avec la Russie va coûter très cher à la Turquie", a-t-il poursuivi.

Depuis le crash, la Russie a annoncé de nombreuses mesures de rétorsion, notamment économiques.

La Turquie, qui importe plus de la moitié de son gaz à la Russie, n'a pas répliqué sur le terrain des sanctions et a multiplié les appels du pied en direction du Kremlin.

Le chef de la diplomatie turque, Mevlüt Cavusoglu, a rencontré son homologue russe en marge d'une réunion à Belgrade au début du mois, unique contact officiel de haut niveau après le crash du bombardier.

Le HDP envisage d'ouvrir en 2016 un bureau à Moscou et dans plusieurs capitales européennes, dont Londres et Paris, a indiqué M. Gur.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.