DATES


Lundi 12 decembre 2022
De 14h00 à 18h30

ADRESSE

La situation au Kurdistan et en Irak, état des lieux et perspectives



COLLOQUE INTERNATIONAL

Organisé par  l'Institut kurde de Paris

Lundi 12 décembre 2022 de 14h00 à 18h30

Salle Lamartine
101 rue de l'Université, 75007 Paris

Inscription obligatoire

 

L’Institut kurde de Paris vous invite à un colloque international sur « La situation au Kurdistan et en Irak, état des lieux et perspectives ». qui se tiendra le lundi 12 décembre 2022 de 14h00 à 18h30 dans la Salle Lamartine 101 rue l’Université, 75007 Paris. Métro Invalides.

Près de 20 ans après la chute de la dictature de Saddam Hussein l’Irak peine encore à se doter d’institutions démocratiques stables et pérennes, à répondre aux aspirations de paix, de développement et d’indépendance de ses populations.

Les gouvernements de consensus formés à l’issue d’élections libres tenues à intervalles réguliers ont eu à combattre et à mater d’abord l’insurrection sunnite des partisans d’Al Qaida puis celle de Daech, toutes deux animées et encadrées par les ex-officiers de l’appareil sécuritaire du régime baathiste déchu. Mais les « milices populaires » formées et souvent encadrées par les Gardiens de la révolution iranienne sont devenus un État dans l’État mettant à mal l’autorité du gouvernement civil et l’indépendance du pays. La Constitution démocratique d’inspiration fédéraliste votée en 2005 par une immense majorité de la population n’est que partiellement respectée. Ses dispositions sur le sort des territoires kurdes dits disputés dont la province de Kirkouk ont été ignorées par les gouvernements se succédant à Bagdad qui n’ont pas non plus mis en place une cour suprême fédérale prévue pour juger de la conformité constitutionnelle des lois votées par le Parlement ou décrets gouvernementaux.

Ce contexte nourrit de nombreux litiges et conflits entre Erbil et Bagdad qui, en toute illégalité prive fréquemment la région du Kurdistan de sa dotation financière prévue par la constitution. Le Kurdistan, aux avant-postes de la guerre contre Daech depuis 2014, abrite encore des centaines de milliers de déplacés de cette guerre (chrétiens, yézidis, arabes sunnites) ainsi que des réfugiés kurdes syriens et iraniens. Il fait fréquemment l’objet des bombardements de l’aviation et de l’artillerie turques ainsi que plus récemment celles de l’armée iranienne, en toute impunité.

Formé plus d’un an après les élections législatives d’octobre 2021 après de laborieuses tractations et des tensions meurtrières entre factions chiites, le nouveau gouvernement irakien sera-t-il en mesure de trouver un compromis avec le camp de Moqtada Sadr pour rétablir la paix civile ? Comment vont évoluer les relations entre Bagdad et Erbil ? Comment assurer l’indépendance de l’Irak face à des voisins (Turquie, Iran) de plus en plus agressifs dans un environnement régional instable ? Quel avenir pour les chrétiens du Kurdistan et d’Irak ? Quel avenir pour les Yézidis dont une large proportion vit encore dans des camps précaires ? Quels rôles peuvent jouer la France, l’UE, les démocraties occidentales pour stabiliser l’Irak et défendre son indépendance face aux ingérences et agressions de ses voisins ?

Ce sont là quelques-uns des sujets qui seront abordés au cours de ce colloque. Des universitaires spécialistes de la région, des représentants de la société civile et des personnalités politiques kurdes, irakiennes et françaises apporteront leur éclairage et analyses à ce débat pluriel afin de contribuer à l’information de l’opinion publique.

Les langues de travail du colloque sont le français et l’anglais avec une traduction simultanée.

L’accès au colloque est libre dans la limite des places disponibles. L’inscription préalable sur notre site est obligatoire.

La date limite d’inscription est le mardi 6 décembre à 18h00

Cliquez pour s'inscrire ✍

En raison des mesures de sécurité de l’Assemblée Nationale aucune inscription ne sera possible après cette date limite. Et une pièce d’identité sera exigée à l’entrée.

La capacité d’accueil de la salle étant restreinte nous vous conseillons de vous inscrire dans les meilleurs délais.

Note importante :

Ne vous inscrivez que si vous êtes sûr de venir afin de ne pas bloquer des places disponibles

 

PROGRAMME

13h30–14h00 : Accueil des invités

14h00 : Mots de bienvenue

  • Boris VALLAUD, député
  • Kendal NEZAN, président de l’Institut kurde de Paris

14h15 – 16h15 : 1ère Table ronde

Situation actuelle au Kurdistan et en Irak

Modératrice :  Mme Nazand BEGIKHANI, visiting Professor à Sciences-Po Paris

Introduction au débat :

  • M. Rebar AHMAD, ministre de l'Intérieur du Gouvernement régional du Kurdistan
    "La situation sécuritaire et la guerre contre Daech, tensions avec les États voisins."

Intervenants :

  • M. Adel BAKAWAN, directeur du Centre français de recherche sur l’Irak
  • Dr Nagham Nawzat HASAN, gynécologue yézidie
  • Mme Binafsh Alo KHALAF, journaliste yézidie
  • Mme Florin G. SEUDIN, cheffe de la Direction des minorités ethniques et religieuses à la Présidence du Kurdistan.

16h15 – 16h30 : Pause

16h30 – 18h30 :  2ème Table ronde

Quelles perspectives pour la stabilité régionale pour les relations avec la France ?

Modérateur : Kendal NEZAN, président de l’Institut kurde de Paris

Introduction au débat :

  • M. Fallah MUSTAFA, conseiller diplomatique du président du Kurdistan, ancien ministre des Relations étrangères du Kurdistan;
    "Vers une normalisation des relations Erbil-Bagdad ?"

Intervenants :

  • M. Ferhad ALADDIN, conseiller du Premier ministre irakien.
  • M. Jean-Louis BOURLANGES, président de la Commission étrangère de l’Assemblée nationale
  • Mme Nicole DURANTON, présidente du Groupe d'amitié France-Irak au Sénat.
  • M. Rémi FERAUD, sénateur de Paris.
  • Représentant(e) du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (invité(e)).