DATES


Lundi 17 février 2020
De 09h30 à 18h30

ADRESSE
Palais du Luxemburg - Salle Médicis
15 rue de Vaugirard, 75006 Paris

Hommage à Abdul Rahman Ghassemlou



COLLOQUE INTERNATIONAL

Hommage à Abdul Rahman Ghassemlou

Organisé par  l'Institut kurde de Paris
lundi 17 février 2020 de 9h30 à 18h30

Au
Palais du Luxembourg

Salle Médicis
15, rue Vaugirard 75006 Paris

Inscription obligatoire

Cliquez pour s'inscrire  

Universitaire et homme politique kurde, Dr. Abdul Rahman Ghassemlou a joué un rôle éminent dans l’opposition contre le régime dictatorial de Reza Chah puis contre la République islamique qui lui a succédé en 1979 en confisquant la révolution populaire porteuse d’aspirations démocratiques.

Prônant pacifiquement un statut d’autonomie pour le Kurdistan dans le cadre d’un Iran démocratique et laïc, il a rassemblé autour de ce mot d’ordre l’ensemble des partis politiques kurdes et noué des liens avec des opposants laïcs iraniens en vue de la préparation d’une alternative démocratique au régime des ayatollahs.  Celui-ci l’a rapidement désigné comme un ennemi à abattre.  Dès août 1979, l’ayatollah Khomeiny a décrété le djihad (guerre sainte) contre les Kurdes iraniens qualifiés globalement d’« enfants de Satan ».

Pour se défendre, le mouvement kurde a dû prendre le maquis et organiser la résistance armée, Dr. Abdul Rahman Ghassemlou dirigea la principale formation politique kurde, le Parti Démocratique du Kurdistan d’Iran (PDKI), fondateur de la République kurde de 1946.  

Sous sa direction, la résistance kurde s’employa à nouer des alliances avec d’autres forces et personnalités démocratiques iraniennes et chercher des soutiens au niveau international.  Défenseur d’un socialisme démocratique, Dr.  Ghassemlou fut rapidement adopté par l’Internationale socialiste.  Il bénéficiait du soutien politique et moral des pays européens dirigés par des partis social-démocrates (France, Suède, Autriche, Espagne) ainsi que de nombreux intellectuels et hommes politiques occidentaux libéraux.

Son rayonnement international, sa vision politique et sa capacité à rassembler les oppositions démocratiques à la République islamique ont fait de lui l’ennemi public numéro 1 de Téhéran.  A la mort de Khomeiny, le nouveau président iranien Rafsanjani a affirmé que le régime était disposé à régler pacifiquement la question kurde et à se démocratiser. Voulant donner une chance au dialogue Dr. Ghassemlou s’est rendu à Vienne (Autriche) afin d’y rencontrer les émissaires du président de la République islamique pour des « pourparlers de paix ».  C’est au cours de ces « pourparlers » qu’il a été assassiné ainsi que deux de ses collaborateurs par des « négociateurs iraniens » le 13 juillet 1989. 

30 ans après ce triple assassinat resté à ce jour impuni, l’Institut kurde, dont il fut un ardent défenseur, invite ceux qui ont bien connu Dr. Ghassemlou à lui rendre un ultime hommage et à apporter leurs témoignages afin de transmettre aux nouvelles générations son message démocratique, ses valeurs humanistes et sa pensée politique qui reste d’actualité.

Programme

9h30   Accueil des invités

9h50   Mots de bienvenue et présentation du colloque

10h00 – 12h20

1ère Table Ronde :   Les années de formation et d’exil (1930 – 1978)

Modératrice : Joyce BLAU, Professeur émérite de l'INALCO

Intervenants :

  • Joyce BLAU
  • Mina GHASSEMLOU, architecte, fille de Ghassemlou
  • Amir GHAZI, ancien membre du BP du PDKI, secrétaire général du Parti de l'Indépendance du Kurdistan
  • Abdullah HASSANZADEH, ancien secrétaire général du PDKI
  • Abdullah IZZETPOUR, ami de jeunesse de Ghassemlou
  • Mahdi KHANBABA TEHRANI, proche ami de Ghassemlou, leader de l'Unité de la Gauche iranienne
  • Adnan MUFTI, ancien président du Parlement du Kurdistan irakien
  • Dr. Hassan SHATAVI, chirurgien , neveu de Ghassemlou et auteur d'un livre sur la famille Ghassemlou

 

12h30 – 14h00 Déjeuner

14h15 – 16h00

2ème Table Ronde : Les années de résistance - Relations avec le monde kurde (1978 -1989)

Modérateur : Rémi FERAUD, sénateur de Paris

Intervenants

  • Ahmad ESKANDARI, ancien chef du bureau du Cheikh Ezzadine HUSSEINI
  • Mustafa HIJRI, secrétaire général du PDKI
  • Mela Mohammad JUWANROI, ancien commandant des forces de Peshmergas
  • Aziz MAMELI, ancien représentant du PDKI en Europe
  • Abdullah MOHTADI, secrétaire général du Komala   
  • Mesut TEK, ancien secrétaire général du Parti socialiste du Kurdistan de Turquie

16h00 – 17h00

3ème Table Ronde : Ghassemlou figure de l’opposition démocratique iranienne

Modérateur : Hamid BOZARSLAN, directeur d'études à l'EHESS

Intervenants

  • Hedayat MATIN DAFTARI, fondateur du Front national démocratique iranien, ancien bâtonnier de Téhéran
  • Reza DEGHATI, photographe
  • Abdol Karim LAHIDJI, avocat, fondateur de l'Association des juristes iraniens , ancien Président de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH)
  • Nasser PAKDAMAN, professeur émérite d'économie à l'Université de Téhéran et à l'Université de Paris VII

 

17h00 – 18h30

4ème Table Ronde : Ghassemlou à l’International

Modérateur : Kendal NEZAN, président de l'Institut kurde Paris

Intervenants

  • Gérard CHALIAND, écrivain et géopoliticien
  • Alain CHENAL, ancien responsable du secrétariat international du PS
  • Alain FRACHON, éditorialiste au "Monde"
  • Bernard KOUCHNER, ancien ministre des Affaires étrangères
  • Marc KRAVETZ, journaliste
  • Carol PRUNHUBER, écrivaine et auteure d'une biographie de Ghassemlou
  • Jonathan RANDAL, journaliste
  • Dr. Florence VEBER, ancienne préidente de l'Aide médicale internationale

Accès libre dans la limite des places disponibles.

Pour des raisons de sécurité et d'organisation pratique nous vous invitons à vous inscrire en cliquant ici ou en appelant la réception de l’Institut kurde (01 48 24 64 64)