Crise Irakienne
  



MOSSOUL (Irak), 28 mars (AFP) - 0h27 - La seule femme ministre du gouvernement transitoire irakien, la Kurde Nesrine al-Barwari, a échappé dimanche à un attentat près de Mossoul qui a fait trois morts, et sept autres personnes, dont deux Occcidentaux, ont été tuées dans cette ville du nord de l'Irak.

  



ERBIL (Irak), 3 fév (AFP) - 12h45 - Les Kurdes achevaient mardi d'enterrer les morts du double attentat suicide contre leurs deux principaux partis à Erbil, qui a fait au moins 71 tués dimanche, mais persistaient dans leurs revendications fédéralistes.

  



LONDRES, 2 fév (AFP) - 16h50 - Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jack Straw, a rendu hommage lundi aux victimes d'une double attaque suicide dimanche à Erbil, au Kurdistan irakien (350 km au nord de Bagdad), qui a fait au moins 65 morts.

  



BAGDAD, 2 fév (AFP) - 18h30 - Le double attentat suicide meurtrier d'Erbil (nord) pourrait être une riposte à la capture en Irak d'un responsable présumé du réseau terroriste Al-Qaïda, Hassan Guhl, a affirmé lundi un responsable militaire de la coalition en Irak.

  



ERBIL (Irak), 3 fév (AFP) - 10h58 - Le double attentat suicide perpétré dimanche à Erbil, fief du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), a fait 71 morts, rapporte mardi le journal Khabat, du PDK qui publie une liste nominale.

  

Dozens killed in Iraq suicide bombings
BY TOM LASSETER
Knight Ridder Newspapers

IRBIL, Iraq - In one of the deadliest suicide bombings of post-war Iraq, two men walked into Kurdish political offices Sunday morning with explosives strapped to their bodies and, a few minutes apart and on different sides of town, killed at least 60 people - and possibly more than 100 - and injured some 240, according to hospital and government officials.

  



ERBIL (Irak), 2 fév (AFP) - 12h29 - Au moins 65 personnes ont été tuées dans les deux attentats suicide perpétrés dimanche dans la ville kurde d'Erbil, dans le nord de l'Irak, selon un nouveau bilan fourni lundi de sources hospitalières.

  



ERBIL (Irak), 2 fév (AFP) - 8h47 - Le "Parlement" kurde irakien a décrété trois jours de deuil à partir de lundi au Kurdistan à la suite du double attentat suicide meurtrier perpétré la veille dans la ville d'Erbil (nord).

  

NAJAF (Irak), 2 fév (AFP) - 11h42 - Un des principaux partis chiites irakiens a appelé lundi à "éradiquer le terrorisme", au lendemain du double attentat suicide contre les deux grands partis kurdes, qui a fait au moins 56 morts à Erbil, à 350 km au nord de Bagdad.


  



DOHOUK (Irak), 2 fév (AFP) - 13h19 - Le ciel était noir lundi à Dohouk, capitale de la province la plus septentrionale d'Irak, comme les vêtements portés par ses habitants après le double attentat qui a ensanglanté la veille le Kurdistan, tuant une soixantaine de personnes, dont de hauts dirigeants politiques kurdes.