Page Précédente

Turquie: un comité européen rend visite à Öcalan dans sa nouvelle cellule (presse)


Mercredi 27 janvier 2010 à 09h53

ANKARA, 27 jan 2010 (AFP) — Une délégation du Comité antitorture (CPT) du Conseil de l'Europe a rendu visite mardi au chef des rebelles kurdes de Turquie Abdullah Öcalan dans sa nouvelle cellule, rapporte mercredi la presse turque.

Les six membres de la mission ont "inspecté" les nouvelles dispositions mises en place par les autorités turques pour le chef-fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation considérée comme terroriste par la Turquie et de nombreux pays, précise l'agence de presse Anatolie.

La délégation a aussi rencontré pendant plusieurs heures les cinq autres détenus transférés pour tenir compagnie à Abdullah Öcalan sur l'île-prison d'Imrali, dans le nord-ouest de la Turquie, indiquent les journaux.

Öcalan, 61 ans, purgeait en solitaire depuis 1999 une peine de prison à vie dans cet l'établissement de haute sécurité où il était l'unique détenu.

Mais à la mi-novembre il a été transféré dans une autre cellule du même pénitencier où il peut côtoyer plusieurs heures par semaine ces autres détenus, comme l'avait recommandé le CTP lors d'une précédente mission en 2007.

L'ennemi no1 de l'Etat turc s'était plaint de ses nouvelles conditions carcérales par le biais de ses avocats, ce qui avait provoqué des émeutes dans le sud-est anatolien, peuplé majoritairement de Kurdes.

Pour répondre aux critiques, le ministère de la Justice a procédé à des améliorations dans la structure de la cellule et publié des photos de sa prison pour montrer que ses conditions étaient identiques aux autres prisonniers incarcérés dans des établissements de haute sécurité.

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.