Page Précédente

Irak: deux hommes armés attaquent le siège de la province d'Erbil (responsable)


Lundi 23 juillet 2018 à 09h29

Erbil (Irak), 23 juil 2018 (AFP) — Deux hommes armés ont attaqué lundi le siège de la province d'Erbil dans le centre de la ville éponyme, capitale du Kurdistan irakien, blessant deux policiers, et l'opération pour les retrouver à l'intérieur du bâtiment se poursuit, a indiqué un responsable.

"Deux hommes armés dont l'identité est inconnue ont pénétré le bâtiment du gouvernorat d'Erbil après avoir tiré des coups de feu et blessé deux policiers", a indiqué à l'AFP le vice-gouverneur Taher Abdallah.

"Les Assayech (services de sécurité kurdes) ont établi un cordon de sécurité autour du bâtiment et sont à la recherche (des assaillants) à l'intérieur", a-t-il ajouté.

Des témoins sur place ont affirmé que les assaillants se seraient retranchés au troisième étage du bâtiment. Selon eux, il est peu probable qu'ils aient pris des personnes en otage, l'attaque ayant eu lieu avant l'heure d'arrivée des employés.

Cette attaque, dont on ignore toujours les motivations, est la première au Kurdistan, région autonome du nord de l'Irak, depuis que Bagdad a proclamé en décembre la "victoire" sur le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans le pays.

L'organisation extrémiste avait mené une attaque en 2015 contre le bâtiment du ministère de l'Intérieur du Kurdistan à Erbil, faisant des morts et des blessés.

Les peshmergas (combattants kurdes) ont participé activement dans la lutte contre l'EI, notamment au début des opérations de "libération" de la ville de Mossoul (nord).

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.