Page Précédente

Italie : enquête sur des visas vendus 10.000 euros à Erbil


Mardi 28 février 2017 à 15h28

Rome, 28 fév 2017 (AFP) — Le ministère italien des Affaires étrangères a annoncé mardi avoir transmis un rapport au parquet de Rome pour enquêter sur des visas vendus 10.000 euros à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien.

Une mission d'inspection des procédures de délivrance des visas au consulat d'Italie à Erbil a révélé des irrégularités, qui ont été consignées dans le rapport tandis que le responsable de la section visas au consulat a été remplacé, a expliqué le ministère dans un communiqué.

Selon le Corriere della Sera, "au moins 152 personnes" ont obtenu des visas pour l'Italie et le reste de la zone Schengen en payant jusqu'à 10.000 euros, contre 90 euros pour un visa officiel.

Il s'agit de Kurdes locaux mais aussi, pour près de la moitié, d'Irakiens arabes et de réfugiés syriens, dont certains s'étaient vu refuser un visa "par d'autres consulats européens pour des motifs de sécurité", écrit le quotidien, citant "des sources locales bien informées".

Les informations ci-dessus de l'AFP n'engagent pas la responsabilité de l'Institut kurde de Paris.